Eclairage salle de bain : Quels sont les différentes options et quels sont les points importants à respecter

Eclairage salle de bain : Quels sont les différentes options et quels sont les points importants à respecter

Des réglementations strictes relatives à l'électricité et l'éclairage sont appliquées dans la salle de bain d'aujourd'hui. Dans la salle de bain, il y a en effet de nombreuses sources d'eau. L'eau et l'électricité sont deux choses qui ne vont pas bien ensemble et qui peuvent être dangereuses ou mortelles. En effet, il y a trop d'accidents qui se sont produits parce qu'une source d'eau a été placée trop près d'une prise de courant et qui a provoqué un court-circuit. Les règles sont strictes et ceci est la raison pour laquelle il est nécessaire de placer un différentiel de 30 mA (milliampères) dans votre salle de bains. Lorsque la règle de la maison est de 300 mA, c’est beaucoup plus stricte pour la salle de bain.

 

1) Zones

Lorsque vous installer de l’éclairage salle de bain, vous devez d’abord déterminer quelle zone vous désirez éclairer. On divise la salle de bain en 3 zones :

  1. a) Zone 1 : Ceci est la zone bleue foncée dans la baignoire ou la douche jusqu’à une hauteur de 225 cm. Dans cette zone, il est conseillé de ne pas placer de l'éclairage à moins que ce soit dans le plafond et à une hauteur supérieure à 225 cm. En dessous de cette zone il est nécessaire d'avoir une armature étanche (minimum IP 45 ou IP 65 (protégé contre les projections d’eau de toutes directions à la lance) (buse de 6,3 mm, distance 2,5 à 3 m, débit 12,5 l/min +/- 5%)).

 

  1. b) Zone 2 : Ceci est la zone bleue claire qui commence au bord de la baignoire, le lavabo, le bidet ou la douche et à une distance jusqu’à 60cm. Dans cette zone, l’éclairage salle de bain doit être étanche à l'eau (minimum IP 44 ou IP X4 (Protégé contre les projections d’eau de toutes directions).

 

  1. c) Zone 3 : Ceci est la zone blanche. Cette zone commence au bord de la zone bleue claire. Il n'y a pas d'exigences particulières (En Irlande bien) dans le cadre de l'étanchéité.

 

Ces règlements concernent l'usage domestique, selon les «IEE wiring regulations", un règlement datant de 2008.

 

Dans l'ensemble, cela se résume à ceci: dès qu’il y a la moindre exposition à l'eau, un IP 45 ou IP 65 est requis minimum, plus d’une hauteur de 225 cm ou quand on est plus de 60 cm de la zone bleue claire, il n’y a plus de condition nécessaire.

 

2) Quel luminaire faut-il choisir?

 

Dans une salle de bains il y a beaucoup de possibilités pour installer de l'éclairage:

a) Applique murale : Une lampe murale est souvent montée sur le mur. Dans la salle de bain, il y a des appliques murales qui sont montées au-dessus ou à côté du miroir ou l'armoire de pharmacie. Souvent, ce sont des appliques murales étroites et allongées, qui fournissent principalement de la lumière diffuse ou indirecte.

Eclairage-salle-de-bain-miroir-ARM-228

 

Une applique murale sous la forme d'un éclairage tableau, avec un bras qui fait briller la source de lumière à une distance de +/- 20 cm du miroir est également beaucoup utilisée.

Eclairage-salle-de-bain-miroir-ARM-1254

 

Des appliques murales avec abat-jour sont actuellement souvent utilisées comme éclairage salle de bains. L’abat-jour est habituellement construit en verre de plexi ou en verre et est souvent blanc ou translucide.

 

Eclairage-salle-de-bain-applique-murale-abat-jour-ARM-1258

 

b) Plafonnier : Un plafonnier est presque utilisé dans chaque salle de bains. L'avantage d'une lampe de plafond est qu’elle n’est jamais dans le chemin. Elle est toujours attachée au plafond et ne sera jamais pendue basse. Souvent, on utilise des plafonniers ronds ou carrés comme éclairage salle de bains, mais il y a des tendances à la mode dont les formes peuvent être plus extravagantes. Dans une salle de bain avec une taille moyenne de 12 m2, il est conseillé de ne pas trop expérimenter. Un plafonnier a surtout comme but de donner une lumière indirecte. Par conséquent, le plafonnier est souvent équipé d'un abat-jour en verre dépoli dans lequel vous pouvez installer des ampoules LED. De cette façon, vous obtenez une belle lumière diffuse qui est fortement recommandée. L’utilisation de spots, cependant, peut parfois être éblouissante et est déconseillée.

 

Eclairage-salle-de-bain-plafonnier-ARM-230

 

 

c) Spot encastrable : les spots encastrables sont souvent utilisés comme éclairage de salle de bains. Rien n’est plus facile! Il fait une partie complète avec le plafond et est désormais disponible dans de nombreuses variétés. Des spots encastrables avec un degré IP 45 ou IP 65 sont souvent installés au-dessus de la douche ou le bain. Vous pouvez opter pour des armatures encastrées avec des spots séparés ou vous pouvez choisir des luminaires encastrés avec des modules LED intégrés. Aujourd'hui, il y a également des modèles sans transformateur. Il est souvent recommandé d’utiliser des luminaires sur 12 V ou 24 V. Néanmoins, vous pouvez également utiliser des spots encastrés sur 220 V. Souvent, les spots encastrables sont également intégrés dans l'armoire de salle de bains.

Eclairage-salle-de-bain-spot-encastrable-3-008-001

 

d) Les lustres ne sont presque jamais utilisés dans une salle de bains. Sauf si vous avez un grand exemplaire de 25 ou 30 m2, il est déconseillé, car ils réduisent la mobilité. 

 

e) Eclairage d’ambiance : Avec l’émergence de l’éclairage LED, à côté de tout autre éclairage, la possibilité existe en plus de travailler avec des couleurs atmosphériques pour l’éclairage salle de bain. Par exemple, une applique encastrée avec une couleur lumière bleue peut également être très belle dans une douche. Les rubans LED en RVB (qui changent de couleur ou qui permettent de pouvoir définir votre couleur de lumière préférée) sont maintenant largement utilisés. Soyez vigilant que l’éclairage répond aux normes d’étanchéité.

Applique-salle-de-bain

 

3) Intensité lumineuse

 

Dans l'éclairage salle de bains, il faut toujours faire une distinction entre l'éclairage direct et indirect. L'éclairage indirect crée un éclairage de base tandis que l'éclairage direct peut fournir un éclairage supplémentaire dans les endroits où vous en avez besoin, par exemple au miroir. En général, il est recommandé d’avoir une intensité lumineuse totale de 200 lux. Habituellement, une puissance de 4 à 6 W / m2 suffit pour avoir un bon éclairage salle de bain.

Veiller à ne pas placer un éclairage trop fort aux endroits où vous avez besoin de lumière supplémentaire, car ceci peut avoir un effet éblouissant. Souvent, à côté du miroir une applique murale jusqu’à 15 W LED suffit.

Assurez-vous toujours que lorsque vous placez l'éclairage de salle de bains, que vous coupez d’abord le courant.

Normes pour éclairage salle de bain 

Normes éclairage salle de bain

 

Regardez ici pour voir l'éclairage salle de bain

 

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
* Champs obligatoires

De waardering van bij WebwinkelKeur Klantbeoordelingen is 9.1/10 gebaseerd op 131 reviews.

Veuillez accepter les cookies afin de rendre ce site plus fonctionnel. D'accord? Oui Non En savoir plus sur les témoins (cookies) »